← Revenir à la page Militaires et Sécurité

FRÉGATE F67

Tout a commencé en 2012, avec une première exploration des premiers Ghost Ships, et surtout un qui ressortira de par sa beauté : le Colbert, dont vous pouvez voir les photos plus bas dans dans cette page.

6 ans plus tard, nous nous sommes (grandement) motivés à nouveau, par une douce soirée de printemps, et un chose est sûre : nous avons galéré comme jamais. Vous raconter toutes les anecdotes de notre exploration ne serait pas forcément intéressant, et vous êtes plutôt ici pour les photos j’imagine !

Voici donc une frégate de haute-mer, de type F67, dont le début de la construction date de 1971. Nous voilà donc sur le pont extérieur, sous les piaillements sans cesse des mouettes (niveau discrétion, merci bien). On ressent vite sa longueur de plus de 150 mètres.

Cette fois-ci, nous décidons de ne pas nous aventurer à l’intérieur, étant donné que la nuit commence à tomber, que la lumière est belle, il est temps de se diriger à l’avant pour une dernière photo avant de repartir. Etant donné le lieu sur lequel nous sommes, nous ne nous attardons pas forcément.

Aujourd’hui (03/2019), le chantier qui s’occupe de la déconstruction de cette frégate est déjà retenu, il n’est donc plus qu’une question de quelques semaines avant que ce navire ne finisse sa vie comme ses vieux confrères, après presque 30 ans de bons et loyaux services.

Ci-dessous l’ensemble des photos :


 

CROISEUR COLBERT

Comme écrit au début de cet article, notre première exploration des Ghost Ships date de 2012. Nous avons longtemps hésité à mettre les photos, étant donné qu’à ce moment-là nous débutions la photo, et qu’en les voyant aujourd’hui, ça pique un peu, mais cela permet aussi de voir la marge de progression en 6 ans. Il est juste dommage de ne pas pouvoir y retourner aujourd’hui et sortir des meilleurs clichés, mais c’est le jeu !

Cependant, étant donné que depuis Avril 2018 le Colbert a été entièrement déconstruit, ces quelques photos permettent de lui rendre un dernier hommage.

Construit en 1953, le Colbert était un croiseur encore plus grand que la frégate ci-dessus, puisqu’il mesurait plus de 180 mètres. Et pour s’être baladé à l’intérieur, nous pouvons vous dire que c’est un véritable labyrinthe ! Il est très difficile de s’y retrouver, et de savoir à quel pont nous étions.

Sur la plage arrière, nous retrouvons la très impressionnante rampe double de missiles Masurca.

Pouvant transporter jusqu’à 600 hommes (contre 300 sur la F67, ils ne jouent pas dans la même catégorie), nous trouvons tout ce qu’il faut à l’intérieur : salle de chirurgie, dentiste, etc.

Au début des années 90, il est temps pour le Colbert de se reposer, après plus de 35 ans d’activités. Etant donné ses états de service, le navire devient un musée durant presque 15 ans, avant de finir ses jours comme tous les autres, au cimetière des navires militaires. En 2016, il quitte sa place au chaud pour finir sa vie à Bordeaux, et finir en un gigantesque tas de rouille.