← Revenir à la page Militaire et Sécurité

PRISON PASTEL

La Prison Pastel, où comment frôler l’oxymore (merci les cours de français de 1ère et les figures de style) : si la visite d’un lieu relativement triste, telle qu’une prison, aux couleurs plutôt flashy et heureuses vous tente, alors cet article est pour vous.

On se retrouve fin 2017 pour l’exploration de cette ancienne prison, dont les cellules sont vides depuis plus d’une dizaine d’années. A ce jour, nous n’avons pas réussi à trouver les raisons de l’abandon de cette prison, si ce n’est le fait qu’une autre fut construite dans la même ville (il est donc logique de penser qu’elle n’était plus aux normes actuelles, étant donné que le bâtiment date de milieu du 19ème siècle).

Nous arrivons en pleine nuit, plein d’excitation comme à chaque fois que nous sommes devant un spot qui a demandé pas mal de recherches. Nous repérons une ouverture dans les barrières de chantier, pas forcément discret, alors nous improvisons en garant le van juste devant, afin de couvrir notre entrée qui se fera au petit matin, mais aussi et surtout notre sortie qui en revanche sera moins discrète, la Prison Pastel étant entourée de maisons.

Lors de notre exploration, rentrer dedans n’était pas difficile, et pour être franc, avant que le soleil n’illumine l’endroit, nous étions légèrement déçus, le genre de spots où l’on voit une photo que tout le monde prend, et c’est tout.

Mais finalement, avec le soleil tapant à l’intérieur, nous avons revu notre avis, et nous avons bien apprécié cette exploration, qui change un peu, ce n’est pas tous les jours que l’on peut de promener au sein d’une ancienne prison, encore en bon état, avec un peu de mobilier encore !

Une dizaine de jours après notre visite, nous voyons des nouvelles photos de la Prison Pastel, entièrement taguée, un véritable massacre, quelle tristesse.

Aujourd’hui, en 2019, on dirait qu’il ne reste plus rien de la prison si ce n’est qu’un terrain friché, étant donné que le lieu (enfin plutôt l’emplacement pour le coup), est réhabilité.